Aller au contenu principal

Direction Générale de l’Intégration Africaine

La DGIA est chargée :

  • de coordonner la participation et la représentation du Burkina Faso dans les Organisations sous-régionales, régionales et africaines ;
  • de promouvoir et de défendre les positions et les intérêts du Burkina Faso au sein de ces ensembles ;
  • de coordonner, de suivre et de promouvoir l’intégration sous-régionale, régionale et africaine ;
  • d’assurer la cohérence des propositions nationales sur les questions en matière d’intégration ;
  • de coordonner, en liaison avec le ministère de l’économie, des finances et du développement, le suivi et l’harmonisation des instruments techniques et économiques d’intégration sous régionale, régionale et africaine ;
  • de participer à la définition, à la mise en œuvre et au suivi-évaluation des programmes communautaires relatifs aux politiques sectorielles ;
  • d’assurer le suivi des partenariats stratégiques de l’Afrique en relation avec le ministère chargé des Affaires étrangères ;
  • de sensibiliser les populations au processus d’intégration ;
  • d’informer le Gouvernement sur les questions sous-régionales et africaines ;
  • de formuler et de mettre en œuvre la politique d’intégration des communautés africaines vivant au Burkina Faso ;
  • de promouvoir l’expertise nationale dans les organisations africaines en collaboration avec le ministère chargé des Affaires étrangères ;
  • de contribuer à la coordination des structures et associations nationales impliquées dans le processus d’intégration régionale.

Elle comprend la Direction des organisations régionales et des communautés (DORC), la Direction des organisations sous-régionales et transrégionales (DOST), et le le Bureau national CEDEAO (BNC), ainsi qu’un secrétariat.

L’article 35 du décret n°2018-1162/PRES/PM/MIABE du 19 décembre 2018 portant organisation du ministère de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur dispose que la Direction générale de l’Intégration africaine (DGIA) assure, en relation avec les départements ministériels et structures concernés, le suivi et le traitement de toutes les questions relatives à l’intégration africaine.

Elle est dirigée par un Directeur général ayant le grade de Ministre plénipotentiaire, nommé Ambassadeur. Il est choisi parmi les Conseillers des Affaires étrangères en raison de son expérience et de ses compétences. L'actuel Directeur générale de l'Intégration africaine est l'Ambassadeur Bernadette Marie Conrad NIKIEMA/TAPSOBA.