Aller au contenu principal

COVID-19 : L’UA et l’UE se penchent sur l’impact de la pandémie sur la migration et la mobilité

Le Ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur a pris part ce jeudi 09 juillet 2020 à une visioconférence sur l’avenir du partenariat UA-UE sur la migration et la mobilité dans le contexte de la COVID-19.

Organisée par le Centre international pour les politiques migratoires et le développement (CIPMD), cette visioconférence a permis à plusieurs panélistes dont notre compatriote, Minata Samaté/Sessouma, Commissaire de l’UA pour les affaires politiques, de se prononcer sur les effets de la pandémie sur la migration et la mobilité des personnes en Afrique et en Europe, et son impact sur le partenariat UA-UE.

Il en ressort que la mobilité des personnes a été beaucoup impactée par la COVID-19, que ce soit en Afrique ou en Europe. Une situation qui s’est répercutée sur le plan socio-économique.

C’est pourquoi les panélistes, à l’unanimité, ont réaffirmé la nécessité de renforcer la coopération et la solidarité entre les deux continents car, même si l’Afrique a été moins touchée par la maladie, le risque reste élevé.

Outre Madame Samaté, la visioconférence qui était modérée par Monsieur Martijn Pluim, Directeur du Dialogue migratoire et de la coopération du Centre international pour la politique migratoire et le développemen, a connu la participation de Madame Amira Elfadil Mohamed, Commissaire de l’UA pour les affaires sociales, et Madame Yiva Johansson, Commissaire européenne. C’est le Directeur général du CIPMD, Michael Spindlegger qui a lu le discours d’ouverture.

                                                                                                                         B. NITIEMA